Ses sources Principales

La sophrologie prend ses sources dans :

  • La pensée grecque (Hippocrate, Platon), dans l'Orient (yoga, zen japonais, méthodologie bouddhiste).
  • La phénoménologie, fondée par E. Husserl (philosophe allemand 1859-1938) qui propose le retour à la chose même (principe d’intentionnalité), aux sensations, aux « phénomènes » du corps et de l’esprit. Appréhender le monde intérieur et extérieur avec le regard originel de l’enfant, sans à priori, sans jugement, mais aussi avec la conscience de l’adulte.
  • La sophrologie caycédienne adapte certaines méthodes de relaxation dont le Training Autogène de J. H. Schultz (psychiatre autrichien) et la relaxation progressive d' E. Jacobson (prise de conscience, contraction, relâchement musculaire) pour atteindre l’état préalablement requis à la pratique de la sophrologie. Le concept de relaxation : la décontraction musculaire est à la base de tout processus de relaxation. L’acquisition d’un tonus musculaire de repos entraîne une détente physique et psychique.